Tajín vive, festival de l’identité

Veracruz

8 000 - 10 000

Mars 2007, 2008 et 2009

Spectacle vivant et multimédia

Développement du projet : 5 mois

Plus d'info

Un peu d’histoire…

La Ville Sacrée de El Tajín est la capitale physique et spirituelle du Totonacapan.

Tajín signifie « le lieu du tonnerre » en langue totonaque, et réfère également à l’un des noms de leur dieu du tonnerre, de la foudre et de la pluie.

Créée en l’an -300, les archéologues pensent que cette cité cérémonielle et résidentielle n’atteignit son apogée qu’entre 800 et 1 200.

El Tajín est un site archéologique précolombien situé près de la ville de Papantla, au nord de l’état de Veracruz au Mexique.

Ce site subsiste comme un exemple exceptionnel de la grandeur et de l’importance des cultures préhispaniques mexicaines et fait partie, depuis 1992, du Patrimoine culturel mondial de l’UNESCO.

Visite nocturne :

Date : Chaque année autour du 21 mars

Durée : 1h15

La ville sacrée de El Tajín offre, de nuit, une expérience inoubliable.

Le public est divisé en petits groupes afin de privilégier une visite sensible et « magique ».

Chaque nuit, la grandeur de « El Tajín » se met en scène pendant plus de trois heures.

Une bande-son accompagne le visiteur dès son entrée pour le plonger au plus profond des mystères du lieu.

Place après place, les projections, la lumière, les effets spéciaux, les danseurs et musiciens nous invitent à découvrir les traditions qui continuent de donner rythme à la vie quotidienne des Totonaques depuis des millénaires.

CONCEPTION

Les Petits Français

Martin Arnaud, Direction artistique et Mise en scène

Marilyn Kuentz, Coordination artistique, Direction de projet

Fabien Langard, Musique originale, Sound design

Alexandre Kolinka, Conception et réalisation images

Luis Morales, Conception et réalisation images

Production Mexicaine – Unidos por El Tajín

Salomón Bazbaz, Production exécutive

Miguel Angel Negrete, Production générale

Alexandra Ahuja, Direction de production

Soledad Ramos, Direction administrative

Erick Parafàn Belmont, Production technique    

Luis Martín Solís, Mise en scène des troupes locales

Tareke Ortíz, Direction du Chœur d’enfants

Jun Tiburcio, Poésie

Julio Valdez, Production multimédia

Alberto Alarcón, Régie

Juan Alberto López, Direction logistique

Alejandro Duarte, Décor

Andrea Teutli, Collaboration artistique